Quel est le prix d’une assurance collective ?

En général, le prix d’une assurance collective repose sur de nombreuses données ainsi que différentes formules. Selon l’ACCAP, environ 60% des Canadiens peuvent accéder à un régime privé d’assurance collective. Autrement dit, si vous travaillez dans une entreprise en forte croissance et vous n’avez pas accès à une assurance collective, il est tout à fait normal que vous posiez pleines de questions. À savoir, devez-vous implanter ou non un régime d’assurance collective ? Et combien cela coûte ? Réponses à vos questions !

Les tarifications de l’assurance collective en fonction de types de garanties

On distingue ainsi les garanties à expérience et les garanties démographiques. Concernant la première catégorie, ces garanties signifient en effet que l’expérience de réclamation fait office de facteur au niveau de l’établissement des taux. Pour vous éclaircir,  à paramètres identiques, un groupe disposant énormément de réclamation va de suite payer un coût élevé par rapport  à un groupe qui n’a que quelques réclamations. Pour cela, on peut recenser plusieurs garanties à expérience à savoir l’assurance invalidité à durée limitée, l’assurance santé et l’assurance dentaire. Côté garanties démographiques,  comme son nom l’évoque, ces dernières sont tarifées selon les données démographiques comme le sexe ou bien l’âge. En revanche, pour les groupes ayant de grandes tailles, l’expérience de réclamation peut être envisagée pendant la réalisation des taux concernant les garanties démographiques. On peut citer ainsi l’assurance vie, l’assurance invalidité de longue période et l’assurance décès et mutilation accidentelle.

Quelles protections contre les réclamations trop exagérées ?

Actuellement, les médicaments proposés à prix élevé sont le plus souvent prescrits afin de traiter certaines maladies à savoir, les maladies auto-immunes et le cancer. En effet, ces médicaments s’avèrent performants et efficaces, mais leur coût également. Dans le but d’assurer la protection des groupes de réclamations trop élevées qui engendraient un impact négatif sur leur coût, on a imposé un seul. De ce fait, une réclamation catastrophique trop élevée sera tout de suite éliminée de l’expérience.  Par ailleurs, des frais de mise en commun doivent être établis par l’assureur pour mieux obtenir une protection sans faille.

Quel budget prévoir ?

Après avoir pris en compte l’intérêt d’obtenir une assurance de collective, vous devez maintenant estimer le budget à lui allouer. Cela vous permet de connaître la rentabilité de l’investissement. En effet, le prix d’une assurance collective dépendra en fonction de l’entreprise, et ce, selon la nature de l’industrie, la moyenne d’âge et les garanties offertes. Pour une entreprise, il convient de prévoir un budget allant de 1000 à 1500 dollars par an et ce pour chaque employé.

Quels sont les avantages pour les salariés d’une assurance mutuelle Santé collective obligatoire dans l’entreprise ?
À partir de combien de salariés l’entreprise doit mettre en place une mutuelle complémentaire Santé collective obligatoire ?